Le Bonheur de Voyager

Voyage et contraception

12 avril 2018 0 Commentaire

Que vous soyez une voyageuse célibataire ou en couple, un dénominateur commun nous unis : la contraception. Les joies d’être une fille qui voyage, c’est de devoir gérer cet aspect à l’étranger. Pas toujours simple de trouver la meilleure méthode pour nous avec tous les contraceptifs qui existent sur le marché. Pas toujours simple non plus d’avoir des facteurs comme le décalage horaire qui entre en ligne de compte. Étant une voyageuse au long court (je voyage en moyenne 6 mois par an, depuis les 5 dernières années), j’ai moi-même testé certains moyens et discuté avec d’autres globe-trotteuses sur le sujet. Je vous partage donc les méthodes qui me semblent les plus simples pour voyager l’esprit tranquille !

Sur le même sujet :


LES DIFFÉRENTS MOYENS DE CONTRACEPTION

 

  • PRÉSERVATIFS | 

Un grand classique mais oh combien utile. Si vous n’utilisez aucun autre moyen pour vous protéger, il faut toujours garder en tête que les condoms ne sont jamais 100 % sûr. Si vous vous trouvez en voyage dans un endroit retiré de la civilisation ou sur une île, vous ne pourrez pas nécessairement facilement trouver une contraception d’urgence. Toujours utile d’en avoir un qui traîne dans notre valise.

Peu importe votre situation amoureuse ou votre niveau d’activités sexuelles, le port du préservatif est le seul moyen contraceptif vous protégeant également des maladies transmissibles sexuellement.

 

  • PILULE CONTRACEPTIVE |

Probablement l’un des moyens les plus utilisés par les femmes. Ce fut ma méthode de contraception durant les trois premières années de ma vie de voyageuse, alors que je voyageais en couple. Avant votre départ, vous devrez passer voir votre médecin et lui demander une prescription pour la durée de votre voyage. Lors de votre passage en pharmacie, si on vous questionne, expliquez bien que vous partez à l’étranger et avez besoin de plusieurs plaquettes de pilules. Règle générale, les pharmaciens sont assez ouverts. Si vous tombez sur quelqu’un qui ne veut pas vous laisser repartir avec votre prescription, allez voir dans une autre pharmacie.

Survivre au décalage horaire avec la pilule | Selon moi, la méthode la plus simple si vous partez pour plusieurs mois, c’est de garder votre heure habituelle et de tout simplement la prendre à cette heure là dans votre nouveau pays. Il faut toutefois prendre garde de bien vous protéger pour quelques jours, le temps que votre système s’habitue à cette nouvelle routine. Autrement, c’est plus facile d’oublier la prise de votre pilule parce que si ça se trouve, ça faisait plusieurs années que vous la preniez à une heure précise.

Puis-je avoir ma pilule avec moi dans l’avion ? | Bien sûr ! Je n’ai jamais eu de problèmes à passer avec ma plaquette dans mon sac-à-main à l’aéroport. Si vous transportez dans votre bagage de cabine toutes les plaquettes dont vous aurez besoin pendant votre voyage, pensez à garder votre prescription avec elles, juste au cas où, et à les sortir de leur boîte pour gagner de l’espace.

Se procurer ma pilule à l’étranger, c’est possible ? | Si vous êtes prête à payer une consultation chez un médecin ou si vous êtes dans l’urgence, sachez qu’il est possible de consulter à l’étranger pour avoir une prescription. Vous ne serez par contre pas remboursé par votre assurance privée. Il faut aussi savoir que ce ne sera pas nécessairement la marque exacte que vous êtes habituée de prendre mais en général le médecin vous prescrira ce qui y ressemble le plus. Il m’est arrivé de vouloir tester une nouvelle pilule lors de mon passage en France et j’ai été bien surprise de voir que le coût était bien moins élevé qu’au Québec (3 euros la plaquette pour un mois).

Pour lire mon histoire et comprendre pourquoi j’ai complètement arrêté de prendre la pilule, → c’est par ici.

 

  • ANNEAU VAGINAL |

Si vous êtes du genre à oublier de prendre votre pilule, vous pourriez vouloir envisager un autre moyen tel que l’anneau. Sa particularité ? Vous l’insérez dans votre vagin et êtes tranquille pour les 4 semaines suivantes. Au même titre que la pilule, il contient des hormones (œstrogènes et progestatifs). Comme elles se propagent directement dans votre sang plutôt que dans votre tube digestif, leur quantité est moins importante que celles contenus dans la pilule.

L’anneau doit être gardé au frais, donc si vous êtes en mouvement constant, ce ne sera pas l’idéal pour vous.

 

  • STÉRILET EN CUIVRE |

Mon grand coup de cœur, celui qui est passé de l’inconnu que je craignais à mon meilleur ami. Après avoir lu beaucoup au sujet des hormones et sachant que mon propre métabolisme ne leur est pas favorable, il ne me restait plus grand choix. Heureusement, mon corps a très bien accepté ce petit intrus en cuivre. C’est selon moi le meilleur moyen pour les voyageuses au long court qui ne veulent pas d’enfant(s) dans les prochaines années. Le stérilet en cuivre est en effet efficace durant 5 ans. Si on change d’idée entre temps et qu’on veut s’essayer à fonder une famille, il est possible de le faire retirer.

Bien choisir le moment de sa pose | Pour être certaine qu’il n’y ait pas de complications dans les semaines qui suivent la pose, mieux vaut se faire installer votre stérilet deux voir trois mois avant votre départ en voyage.

Est-ce que la pose fait mal ? | C’est franchement pas agréable se faire jouer dans ce coin-là. La plus grande douleur est au moment de l’insertion dans votre col (c’est petit cet affaire là !) mais elle ne dure que quelques secondes. Vous resterez sensible pendant quelques jours mais croyez-moi, c’est un mal nécessaire pour ensuite avoir la paix d’esprit.

Le premier mois, le pire | Comme je vous l’expliquais juste avant, vous aurez des douleurs durant les premières semaines. Il y aura aussi des saignements qui accompagneront le tout, très abondants dans les premiers jours. Mes toutes premières règles avec le stérilet furent vraiment douloureuses, je n’avais jamais connu une douleur du genre pendant mes menstruations.

Ma nouvelle vie avec le stérilet de cuivre | Les mois suivants, tout est rentré dans l’ordre. J’ai des règles super régulières qui en général me font moins mal qu’avant le stérilet mais surtout, elles ne durent que 3 petits jours. Les deux premiers sont assez intenses au niveau des saignements mais ensuite ça va en diminuant. Au début, il arrivait que mon copain ressente le fil mais avec le temps, il a pris sa place et mon amoureux n’est plus ennuyé. Je suis vraiment heureuse d’avoir trouvé une méthode qui me permet de voyager l’esprit en paix mais également une méthode sans hormone. Je ne regrette absolument pas mon choix de changement de contraception !


 

*Cet article ne remplace en aucun cas les conseils d’un professionnel de la santé. Si vous avez des hésitations ou des questions suite à votre lecture, référez-vous à votre médecin/gynécologue/pharmacien.

Claudia Trudeau

Ils disent que nous avons tous une mission à réaliser ici-bas... J'ai décidé que la mienne serait d'inspirer et de conscientiser les gens grâce à mes écrits, que ce soit sur cette grande passion pour les voyages qui, à 29 ans, m'a portée dans plus de 26 pays, ou encore pour encourager les gens à changer positivement leurs habitudes de vie, tout ça dans le but de vivre dans un monde meilleur, en étant HEUREUX et en propageant L'AMOUR autour de nous ♥ Bon voyage au cœur de mon univers ! Claudia xx ✉ claudia@lebonheurdevoyager.com

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ARTICLES RELIÉS