Le Bonheur de Voyager

L’amour après le grand amour

13 mai 2019 0 Commentaire

Depuis quelque temps, il y a une vague de nostalgie qui déferle en moi.

Chaque fois que je pense trop, les larmes se déversent en silence sur mes joues. C’est pas de la peine parce qu’il me manque ou que je regrette notre séparation. Je réalise qu’on a vécu tout ce qu’on avait à vivre ensemble et que maintenant, la vie a un parcours différent de prévu pour nous.

C’est une peine parce que je sais que ce qu’il y avait entre lui et moi, c’était grandiose. C’était le genre d’amour que bien des gens n’auront jamais la chance de vivre une fois dans leur vie, et ça me fout la trouille…

Tout était tellement simple. On s’aimait comme des fous et y’avait rien d’autre qui comptait. Avec lui, j’ai eu la chance de vivre le grand amour, celui que même des kilomètres d’océan ne peuvent briser. On s’est aimé sur tellement de continents, dans tellement de pays. On s’est aimé tellement fort, que j’ai peur de ne plus retrouver un homme qui va m’aimer autant qu’il m’a aimé.

Voilà, c’est dit. C’est ça qui me fait peur. Qui me fait angoisser.

Comment on fait pour savoir si c’est possible de retrouver le grand amour… après, le grand amour ?

Surtout que de nos jours, j’ai l’impression que ça requiert beaucoup de chance et de patience, trouver une personne compatible avec qui passer sa vie… Une personne avec les mêmes buts, les mêmes façons de penser, la même mentalité. Sept milliards d’âmes qu’ils disent. Mais combien d’entre elles sont vraiment faites pour nous ?

On est à une époque où les relations se consument aussi rapidement qu’elles débutent et où la patience est de mise si tu veux t’engager parce que les gens ont peur d’un tas de trucs.

Peur de s’afficher, peur de s’attacher, peur de se faire mal.

Plutôt que de se concentrer sur une seule personne, on préfère les fréquentations, pour se laisser une porte ouverte si on trouve mieux, en cours de route. On est tellement égoïste qu’aussitôt qu’on voit que l’autre s’attache, on lui pointe la porte.

J’ai l’impression que la plupart des hommes qui gravitent autour de moi sont vides et que ça relève du domaine de la magie de tomber sur quelqu’un avec les mêmes façons de penser et de voir la vie… J’ai l’impression que les gens ne croient plus tellement en l’amour, alors ils s’engagent dans des relations par-ci par-là pour combler un manque physique, mais sans plus.

Est-ce que je suis la seule que ça fait tant paniquer ? Est-ce que je suis la seule à trouver que c’est beaucoup trop compliqué, l’amour, de nos jours ? Que ça pourrait tellement être plus simple… Que les applications de rencontres c’est du gros n’importe quoi, pour consommation rapide, et que rien ne vaut l’excitation de tomber par pur hasard face à face avec une âme qui vient te chavirer le cœur et te redonner espoir en l’amour ?

Honnêtement, les relations amoureuses de nos jours me foutent la chienne.

J’avais la chance énorme d’avoir un homme qui m’aimait de tout son cœur et qui savait sans l’ombre d’un doute qu’il désirait être en couple. C’est comme si plus rien n’avait de sens. Je me retrouve dans une génération de gens perdus qui n’osent plus s’engager et donner leur cœur. Que leur corps. Sans attache.

J’ai peur qu’une des seules façons de trouver une personne qui partagera mes convictions, ce sera en remettant le cap avec mon sac à dos pour explorer la planète… Que quelque part là-bas se cache un être qui comprendra ma soif de voir le monde, ma soif de ne pas rester en place et ma soif de vivre libre, sans la pression constante de performance et la charge de travail que nous apporte notre mode de vie en occident…

Je me trouve toutefois incroyablement chanceuse d’avoir eu la chance de vivre cette belle histoire d’amour avec lui, aussi jeune, et j’espère vraiment que la vie va mettre sur mon chemin une belle âme pour combler ce vide qu’il a laissé en moi…

Claudia Trudeau

Ils disent que nous avons tous une mission à réaliser ici-bas... J'ai décidé que la mienne serait d'inspirer et de conscientiser les gens grâce à mes écrits, que ce soit sur cette grande passion pour les voyages qui, à 26 ans, m'a portée dans plus de 21 pays, ou encore pour encourager les gens à changer positivement leurs habitudes de vie, tout ça dans le but de vivre dans un monde meilleur, en étant HEUREUX et en propageant L'AMOUR autour de nous ♥ Bon voyage au cœur de mon univers ! Claudia xx ✉ claudia@lebonheurdevoyager.com

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ARTICLES RELIÉS